[LoL] GA 2018 Notre Power Ranking.

[LoL] GA 2018 Notre Power Ranking.
Mar
19

[LoL] GA 2018 Notre Power Ranking.

Bonjour à tous !
Ça y est, nous y sommes, le printemps arrive. Et avec lui, les grand événements eSportifs français se profilent à l’horizon. Prochain sur la liste: La Gamers Assembly.
La Gamers Assembly héberge chaque années, un des tournois League Of Legends les plus côté de la scène Française, CashPrize & gloire, voilà ce qui attend les équipes qui atteindront le haut du tableau. L’enjeu est d’autant plus grand cette année avec l’arrivée de « L’Open Tour », et cette édition 2018 promet d’être la plus compétitive de l’histoire de cette événement emblématique.

Qui sont les grands favoris ? Les outsiders potentiels ? Ou les nouveaux venus qui sauront tirer leur épingle du jeu ? Nous avons tenter de répondre à ces questions, à 2 semaines de l’échéance.

L’indétrônable ? Trio de tête.

LDLC & Gamers Origin, deux noms qui font trembler la scène League Of Legends française depuis quelques années. Habituées des grandes finales, ces deux équipes ont vu débarquer cette année une certaine Vitality Academy sur leur terrain de jeu, et ainsi former un trio de tête qui semble dominer la scène FR depuis ce début de saison.
Lors de l’annonce du roster Vitality, beaucoup de monde pensait qu’ils seraient les numéro 1 sur la scène, même si les récents résultats sont légèrement en dessous de ces prédictions, la GA 20178 pourrait le moment pour Shemek et ses équipiers de surpasser leur deux rivaux.
Même si ce trio de tête semblait installé et quasi indétrônable, il semblerait que la #Gentsquad emmenée par Trayton ait décidé de venir gâcher la fête, après une superbe performance à la Lyon-eSport; l’équipe Gentside prend la 2ème place au classement général de l’Open Tour, devant GO & Vitality !
Les Gentside sauront-ils s’imposer comme un des « grands » de la scène FR en confirmant leur performance lors de cette Gamers Assembly ?

Se repentir, s’affirmer ou surprendre…

Voilà ce qui est en jeu pour les équipes que l’on pourrait considérer comme les principaux challengers pour le haut de tableau.
Rédemption, notamment pour Millenium, qui malgré de nombreux import, de joueurs talentueux et expérimentés, peine à s’imposer comme un des favori de cet Open Tour. Après quelques défaites assez inattendus lors dans précédentes étapes, on a du mal à voir Millenium aller inquiéter les autres grosses organisations françaises, mais gardons à l’esprit qu’ils en ont le potentiel.
S’affirmer C’est ce que doit faire Solary durant ce tournoi, l’équipe de streamers qu’on aurait pu pensé sur-côté il a de ça 1 an, a réussi sa transition en une équipe rodée qui réussi constamment à atteindre des haut de tableau en LAN. Trop souvent, Solary a plié face aux grands noms de la scène française, mais après un entrainement intensif et un bootcamp en Corée du Sud, Solary compte bien revenir en force et s’affirmer comme une équipe à craindre au sein de la scène française.

Présentes dans le top 8 au classement général de l’Open Tour, les équipes Rising (emmenée par Polyokov & Kaze) et Made in France (porteuse de jeunes talents comme Toucouille ou Tiborg) doivent prouver que leur place est méritée, et ceux même après la perte de plusieurs de leurs joueurs. Une tâche qui s’annonce assez difficile, car de nombreuses équipes les ont en ligne de mire; désireuses de créer la surprise lors de ce tournoi.

J’ai choisi de retenir Hélios Gaming Unity, Manticore et Asus ROG School.

La ROG School a toujours su, au fil des années, recruter des joueurs de talents et imposer son roster comme l’un des « outsiders » les plus sérieux lors des gros rendez-vous. Même si les résultats de la nouvelle cuvé ont été quelque peu décevants en ce début de saison, espérons que l’encadrement et l’environnement proposé par Asus ROG ait permis à ce jeune roster de développer son plein potentiel.
En terme de talent, les deux finalistes de la dernière édition de la OGS (comprenez Hélios Gaming & Manticore) n’ont rien a envier aux équipes citées précédemment. Hélios, qui a su bien rebondir après le départ de deux de leur joueurs pour la ROG School, compte bien venir s’imposer comme une des équipes à suivre et tenter de faire trembler les grands favoris de la compétition; ils seront suivis de très prêt par Manticore, qui possède un roster assez similaire en terme de niveau et de profil de joueurs. Ces deux formations sont composées de joueurs qui malgré une « faible popularité » sont des habitués du haut élo, et des grands rendez-vous compétitifs (Challenge France, LANs, ESL championnat National ou encore Underdogs).

La grande piscine du sub-top Fr

Au delà d’un top5/6 assez bien défini, il est assez difficile de départager les équipes française de « haut élo »; les rosters sont assez volatiles et beaucoup d’entre eux ont un niveau général assez similaires, le format Bo1 inhérent à la majorité des compétitions renforce ce sentiment. J’ai basé mon power ranking sur des ressentis personnels, des résultats de scrims et tournois et d’autres petits infos assez subjectives.

Je vous laisse donc découvrir mon TOP 16 pour cette Gamers Assembly 2018:
(Oplon & Dizlown absents de mon ranking car ils n’ont pas 100% officialiser leur roster sur le site de l’événement)

About absoluteAdmin