[LoL] MSI 2016 – Shanghai

[LoL] MSI 2016 – Shanghai
Mai
01

[LoL] MSI 2016 – Shanghai

La première partie de la saison officiel de League of Legends est terminée, nous connaissons donc les noms des gagnants pour chacune des régions représentées lors des tournois internationaux majeurs.

Pour la Corée du sud (LCK): téléchargement

SK Telecom T1.
Malgré une saison faite de hauts et de bas, l’organisation double championne du monde s’impose une nouvelle fois comme la meilleure équipe Coréenne en battant les ROX Tigers, qui avaient pourtant fait preuve pendant la saison régulière, d’une domination incontestable.
Faker & Crew s’envoleront donc pour Shanghai, avec leur habituel statut de favori de la compétition, reste à savoir qui viendra inquiéter cette équipe au palmarès historique.

Pour la Chine (LPL): rng

Royal Never Give Up.
Pour disputer ce titre de champion de la mi-saison à domicile; on retrouve une des plus emblématique équipe chinoise. Même si le roster a connu de nombreux changements, l’équipe RNG s’appuyant sur l’expérience et la vision du jeux de Mata, c’est imposé comme la meilleure équipe de LPL, devant la talentueuse mais néanmoins instable équipe Edward Gaming.
L’histoire nous a appris à quelle point les équipes issues des LPL sont imprévisibles, il faudra donc suivre les Royal Never Give Up de très prêts, en espérant que le luxe d’accueillir l’événement leur apportera la confiance et la stabilité dont ils ont besoin pour s’imposer dans ce tournoi.

Pour l’Asie du sud-est (LMS): Flash_Wolves_logo

Flash Wolves.
Une équipe bien connue de la scène internationale, les Flash Wolves avaient réussi à surprendre lors de Worlds 2015 de part quelques belles victoires, notamment face à ROX, qui leur avaient permis d’arracher la 2nd place du groupe des mains de CLG. La composition de l’équipe est quasi identique, seul Steak (et sa chevelure emblématique) manque à l’appel. Ce qui ne les a pas empêcher de balayer 3-0 une équipe d’AHQ esports club, jusque là invaincu dans le championnat, et de gagner leur ticket pour ce MSI.
Fort de leur expérience passée, l’équipe n°1 des LMS tentera une nouvelle fois de surprendre et de montrer qu’ils ont leur place sur la scène internationale;un out-sider à surveiller et respecter tout au long de la compétition.

Pour l’Europe (LCS-Eu): footer-logo

G2-esports.
Une entrée dans les LCS remarquable et remarquée pour l’organisation fondée par Carlos « Ocelote » Rodríguez. Après trois échecs consécutifs aux portes de l’élite européenne et quelques remaniements de leur équipe, G2 a su non seulement integrer, mais surtout dominer les LCS-Eu, finissant premier lors de la saison régulière, et en battant les 2 grands favoris européen (Fnatic & Origen) respectivement en 1/2 final et final des Play-offs.
Maintenant il est l’heure pour G2-esports de plonger dans l’arène internationale, au milieu des plus expérimentés concurrents à travers le monde. Les « rookies » européens réussiront-ils à imposer leur jeux agressif basé autour de leur Star Mid-laner « Perkz » (parfaitement assisté par son jungler « Trick ») face à des équipes du calibre de SKT ou RNG ? Ce qui est sûre c’est que ce Mid-Season Invitational est une épreuve de force durant laquelle G2 aura pour objectif de prouver qu’ils sont une équipe de classe mondiale.

Pour l’Amérique du Nord (LCS-Na): clg-logo

Counter Logic Gaming.
Malgré la domination de la « super team » Immortals, et un milieu de tableau très compétitif, les play-offs Nord-Américain ce sont terminés sur le grand classique, TSM vs CLG. A l’arrivé de cette énième confrontation de légende, ce sont les hommes de HotshotGG qui se sont imposés, afin de remporter leur second titre de champion des LCS-Na ainsi que leur billet pour la Chine. Après la perte de deux de leur joueurs: Pobelter & DoubleLift, peu de gens s’attendaient à voir CLG décrocher le titre. Mais en surfant sur la vague d’expérience de Darshan & Aphromoo, ainsi que le map-contrôle impeccable de leur jungler Xmithie; CLG a su développer un style de jeux stable basé sur la macro-géstion (rotations, objectifs, splitpush) qui leur a permis de s’assurer la victoire.
L’équipe américaine prend donc la direction des MSI, mais reste à savoir si cette machine bien huilé ne se retrouvera pas enrayée par les nombreux talents individuels présents chez leurs adversaires.

Pour le « International Wildcard »:massive-logo-650x400

Supermassiv.
Encore une fois, nous retrouvons des habitués des rendez-vous internationaux. C’est la Turquie qui s’impose lors du tournoi Wildcard, parmi les membres de Supermassiv, on retrouve les visages familiers de la scène: Naru, Dumbeldoge Thaldrin.
Même si cette équipe prend la direction de Shanghai avec peu, voire aucune, chances de remporter le tournoi, leur expérience de la scène internationale pourrait leur permettre de surprendre et de décrocher quelques victoires, notamment face à G2, qui devrait se place droit dans leur ligne de mire.

About absoluteAdmin